Je ne fait que réécrire ce qui a était déjà dit ou écrit par les autres.

Ecoutez ce qu’ a dit notre poète Boumediene selmene

DJEBEL AMOUR

La ville d'Aflou est située dans une vallée au cœur du massif du Djebel Amour, au nord-ouest culmine Djebel Sidi Okba à 1690 mètres. Bâtie à 1400 m d'altitude, elle fait partie des villes les plus élevées d'Algérie. En 1874, Aflou devient une commune indigène du département d'Oran. 1916, le village devient une commune mixte. En 1957, la commune passe au département de Tiaret, puis en 1974 elle est ratachée à la wilaya de Laghouat nouvellement créée.

Images Laaradj Saadaoui.
 

les gravures rupestres du Djebel Amour

Moins célèbres que les figurations du Tassili les gravures du Djebel Amour font cependant l'objet d'études dès 1863. Les travaux les plus importants sont notamment dus à A. Pomel (de 1893 à 1898), Stéphane Gsell (de 1901 à 1927), G. B. M. Flamand (de 1892 à 1921), L. Frobenius et Hugo Obermaier (en 1925), l'Abbé Henri Breuil (de 1931 à 1957), L. Joleaud (de 1918 à 1938), R. Vaufrey (de 1935 à 1955). En 1955 et 1964 Henri Lhote effectue des séjours de plusieurs mois dans la région qui lui permettent de compléter les recherches précédentes, d'ajouter des centaines de descriptions nouvelles et de publier en 1970 Les gravures rupestres du Sud-oranais dans la série des “Mémoires du Centre de recherches anthropologiques préhistoriques et ethnographiques“ (CRAPE) dirigée à Alger par Mouloud Mammeri (Arts et Métiers graphiques, Paris, 210 pages et reproductions photographiques).

Pour plus d informations

 

Les tapis du Djebel Amour

Le tapis du djebel Amour est d’une grande ingéniosité dans le tissage, d’inspiration berbère d’une grande austérité, harmonieux dans ses tons. Il constitue un des plus beaux spécimen d’Algérie.

Le  BARBE de Djebel Amour 
Le  BARBE de Djebel Amour  est la monture idéale pour l’endurance. De taille moyenne, il est le plus efficace sous la selle. On dit de lui qu’il est « le coureur d’autruche ».Le cheval, c'est aussi le compagnon, de compagnon de guerre, il est devenu compagnon de chasse, de sport. A la chasse, le barbe dévoile ses qualités en permettant une chasse à la fatigue ou au bâton. Mais ses qualités se traduisent surtout dans la fantasia, il est le seul pouvant répondre aux diverses exigences de cette manifestation. C'est peut-être cet aspect qui, depuis qu'il n'est plus cheval de guerre, l'a préservé. A la fois sport et spectacle, la fantasia accompagne les événements marquants la vie quotidienne, les pèlerinages En Algérie.
A.KADRI
 
Personnalités historiques
Chérif BOUCHOUCHA
Cherif bouchoucha
Mohamed Ben Toumi Ben Brahim, dit Bouchoucha (dans le sens de cavalier) naquit en 1827, dans le village d'El Ghachia dans le  Djebel Amour, au sein d'une famille pauvre. Il vécut durant son enfance une vie pastorale et de cavalier et apprit ce qu'il put du Coran. Il se rendit ensuite à Figuig en vue de collecter les fonds, les provisions ainsi que les armes nécessaires à ses déplacements et à son mouvement, mais fut arrêté en 1862 et emprisonné pendant un certain temps. Il essaya – sans toutefois y parvenir - de jouer un rôle dans la résistance des Ouled Sidi Chikh. Il entreprit un voyage vers la Tunisie et Tripoli. A son retour en Algérie, Bouchoucha mobilisa un groupe d'hommes de Aïn Salah. Il fut alors plébiscité par les tribus des Chaâmba pour combattre les Français et réussit à remporter un certain nombre de victoires La résistance de Bouchoucha peut être considérée comme l'une de celles qui gênèrent le plus le colonialisme et entravèrent son expansion au Sahara. Le déclenchement de la résistance d'El Mokrani renforça davantage l'activité de Bouchoucha. Les Français réussirent à le repousser de Ouargla le 2 janvier 1872 sous le commandement du général Delacroix. Cependant, vu le déséquilibre du rapport des forces en présence, il fut fait prisonnier au cours de la bataille de Maylouk, au sud de Ain Salah. Une condamnation à mort fut prononcée à son encontre et la sentence exécutée à Constantine le 29 juin 1875.

http://www.aldjazair.net/page.php?id=65

djamel senoussi
Follow me

djamel senoussi

Professeur D Éducation Musicale chez Lycee rabah barkati
Compositeur de Plusieurs Œuvres Artistiques Pour Enfants, Reportages, Opérettes Et Pièces Théâtrales.
et pro depuis 1992.
djamel senoussi
Follow me

Les derniers articles par djamel senoussi (tout voir)

1 réflexion au sujet de “Djebel Amour

Laisser un commentaire